Faire poser son parquet ou sa terrasse

Vous souhaitez faire poser votre parquet ou votre terrasse ? Nous nous occupons de la pose.

Obtenez une estimation du prix de la pose de votre parquet ou terrasse

Ce devis estimatif est déterminé sur la base des éléments transmis dans ce formulaire. Il intègre la pose de lambourdes flottantes entre fibres de bois, la pose du parquet et des plinthes et les frais de mise en route du chantier et déplacement.

Vous pourrez par la suite transmettre des photos de la pièce ou de l’accès afin de permettre d’affiner le devis.

Veuillez renseigner votre code postal.

Poser du parquet vissé

Pour que la pose de parquet se fasse dans les meilleures conditions, il est nécessaire de bien préparer le support en amont. Il doit être propre et plan. Son hygrométrie doit être inférieure à 2.5% pour une dalle béton et à 16% pour un support bois (solives).
Pour garantir la stabilité du parquet dans le temps, l’hygrométrie de la pièce doit idéalement être comprise entre 40% et 60% et la température ambiante entre 15°C et 25°C.

Important : stocker au préalable les lames de parquet dans la pièce concernée 7 à 10 jours avant la pose afin qu’elles se stabilisent.

Nous recommandons la pose de parquet vissé sur lambourdes flottantes avec panneaux isolants en fibre de bois de 40mm d’épaisseur. Cette technique offre une très bonne isolation thermique et phonique, et une bonne résistance à la compression. Elle isole le bois du sol ce qui limite les déformations du parquet. L’entraxe entre les lambourdes est déterminé par la taille des panneaux d’isolation, soit environ 50 cm d’axe en axe.

Pour les pièces à l’étage, vous pouvez visser les lambourdes perpendiculairement aux solives. Dans ce cas, chaque lambourde doit reposer sur au moins 3 solives.

Sur une dalle béton, les lambourdes seront positionnées perpendiculairement au sens souhaité des lames, en conservant 2 cm d’espacement entre le mur et la dernière lambourde.

En général, le sens de pose des lames de parquet correspond au sens d’arrivée de la lumière dans la pièce, mais d’autres considérations peuvent entrer en jeu.

Pose des lames

Note : les longueurs de parquet massif sont la plupart du temps variables. Veillez dès le départ à panacher les différentes longueurs ainsi que les différentes teintes du bois. Pour ce faire, n’hésitez pas à déballer plusieurs mètres carrés de lames pour avoir une vision d’ensemble. Ce travail garantira un aspect final équilibré et homogène.
Il est recommandé de prévoir entre 7 à 10 % en supplément de la surface réelle. Cette quantité supplémentaire vous permet d’assurer les pertes et les découpes.

Lors de la pose de votre parquet, il faudra absolument veiller à laisser un espace entre les murs et vos lames : c’est ce qu’on appelle un joint de dilatation qui devra faire entre 8 mm et 10 mm. C’est lui qui permettra à votre parquet d’avoir suffisamment d’espace pour bouger et évoluer au fil de sa vie.
Pour faciliter la pose et garantir le jeu, insérez une cale de 10 mm entre le mur et la lame tous les 30 cm. Cet espace sera par la suite masqué par une plinthe.

Débutez la pose le long du mur en alignant une rangée de lames perpendiculairement aux lambourdes, rainures côté mur.

Rangée par rangée, emboitez les lames à celles de la rangée précédente à l’aide d’un maillet, en veillant à laisser un peu de jeu entre chaque lame. Vissez-les au fur et à mesure à la lambourde, en biais à 45 degrés, juste au-dessus de la languette du parquet.
La tête de la vis doit être bien enfoncée sous la surface du bois, c’est possible avec les vis à parquet grâce à leur tête très fine.

D’une rangée à l’autre, décalez le joint d’au moins le double de la largeur d’une lame (soit 240 mm pour une lame de largeur 120 mm), cela garantit la linéarité de la pose.

Arrivé à la dernière rangée, découpez la lame en fonction de l’espace disponible en prenant soin de laisser 8 mm à 10 mm de jeu avec le mur. Il peut être intéressant de calculer (calepinage) avant la pose le nombre de lames de parquet qu’il faudra en largeur pour, si besoin, répartir les découpes entre les premières et dernières lames.

La finition

Une fois le parquet posé, il est recommandé d’attendre 4 à 5 jours que le bois se stabilise.
Passé ce délai, vous pouvez le poncer à l’aide d’une ponceuse à bande ou à parquet au grain 120. Veillez à suivre systématiquement le fil du bois pour ne pas marquer le parquet. Il est recommandé de commencer par une partie peu visible de la pièce afin de prendre en main le fonctionnement de la ponceuse à parquet.

Pour protéger votre parquet, nous vous recommandons l’application d’une huile dure en deux couches. Une fois le parquet en place, vous pouvez passer à la pose des plinthes en les vissant ou clouant.

Les outils et matériaux nécessaires

  • Mètre ou réglet pour la prise de mesures
  • Equerre
  • Visseuse avec embout Torx T10
  • Maillet bois ou caoutchouc pour ne pas marquer le bois
  • Scie pour les découpes : à main, sauteuse ou circulaire
  • Ponceuse à bande ou à parquet avec abrasif grain 120